La Rochelle, Signalétique du Muséum d’Histoire Naturelle

Missions :
Année : 2020
Lieu : La Rochelle
Maitrise d'ouvrage : Ville et CA de La Rochelle

Le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle, ouvert en 2007 après une décennie de rénovation complète, s’inscrit dans un ensemble complexe de bâtiments et de jardins occupant une large partie d’un îlot délimité par les rues Alcide-d’Orbigny, Albert-1er et Massiou. Depuis sa réouverture le muséum pâtit d’un défaut d’identité et de visibilité depuis l’espace public. Malgré leurs qualités, ses façades restent «muettes», n’exprimant ni l’unité de l’institution, ni son rôle éducatif, ni les trésors de collection qu’elle conserve.

Sur la base de ce constat, la Ville de La Rochelle a souhaité développer un dispositif signalétique et d’enseigne original, qui s’inscrive dans la tradition de «l’architectures parlante» dont les musées fournissent de nombreux exemples. Il se traduit par une longue frise illustrée, dialoguant avec les registres horizontaux déjà très présents dans l’architecture de l’ensemble urbain, dont les déclinaisons permettront d’intégrer à la fois l’information fonctionnelle, la programmation culturelle et l’évocation de la vocation éducative du lieu, des grands hommes qui en ont fait l’histoire, de la richesse des collections conservées, et des territoires qu’elles permettent d’explorer.

Partenaire: Agathe Desombre graphiste

Les bâtiments et le jardin sont inscrits à l’Inventaire des monuments historiques depuis 2003.